Surface, 2015 by Maïlys Girodon

SurfaceSurface, 2015

acrylique sur bâche

110 x 150 cm
Cette bâche est le résultat de la teinture d’un tissu. Une fois sec, je l’ai retiré et ai découvert cette empreinte qui fait écho au sol que l’on peut trouver sur certaines planètes.
Ces travaux déploient différents types de géographies : intimes, psychiques, fantasmagoriques, symboliques ou physiques. En tant que construction instinctive, entendement inconscient, elles sont une trace de l’organisme dans le monde extérieur. Un organisme qui assimile, transforme et façonne à travers des paysages mentaux. Comme une réappropriation du territoire, une trace de passage qui devient espace des possibles.