TECHNICIEN DE SURFACE

REFLEXIONS SUR LA PEINTURE

Tout peintre subit, dans ses évolutions, l’influence de la culture dans laquelle il évolue et de “Maitres à penser” : Georgio Morandi, Robert Ryman, Gérard Richter, Miguel Barcelo, Anselm Kiefer, François Aubrun et les extraordinaires créations des peintres Aborigènes (cette liste n’est pas exhaustive); ce qui explique que pour moi il n’y a pas de peinture abstraite ou figurative ; quand nous peignons sur une surface blanche nous figurons toujours des lignes, des formes ou des couleurs: cela s’appelle “figurer “. Qu’importe que cela représente une pomme ou une émotion personnelle. Il est important d’évacuer ce problème pour avoir un jugement plus clair sur ce que nous regardons. Rappelons-nous Jean Dubuffet: “la peinture commence où la photo s’arrête”. digue

 

art, modern art, abstract

art, modern art, abstract

 

art, modern art, abstract

art, modern art, abstract

 

Déjà Ingres, aux vues des premières épreuves photographiques disait: “La photo, c’est très beau, mais il ne faut pas le dire”. La photo est un art de glisse. Il nous reste la matière, les formes, la couleur, l’imaginaire. Ce territoire que la photo a gagné sur la réalité nous a permis d’ouvrir le champ d’une liberté où les formes et la matière deviennent une autre réalité…